Hélène Petite (1983, vit et travaille à Bruxelles) commence par étudier la photographie puis embrasse une recherche plus large en arts visuels d'abord à la Kunsthogskolen de Bergen en Norvège, puis par un Master à Sint-Lukas Bruxelles.

La photographie argentique reste néanmoins le pivot de sa recherche artistique et prend forme dans des propositions multidisciplinaires et expérimentales. Elle explore les modes de présentation où se mêlent les tirages photographiques, l’expérimentation autour de l’image et de ses supports, la projection et la création tridimensionnelle.

Le travail d'Hélène Petite peut se caractériser par sa concentration, sa persistance et par une fascination pour ce qui naît, ce qui vit, ce qui renaît toujours. Ses images, fixes ou en mouvement, sont une exploration méditative des arcanes de la nature et de ses entrelacs vivants et nous entraînent dans une contemplation où les repères habituels et les traces humaines cèdent la place à la densité et à l'épaisseur opaque, du végétal notamment.

Pour rendre compte de ce processus créatif visant une forme d'ouverture et de disponibilité de la conscience à l'environnement, Hélène Petite construit des correspondances entre le monde naturel et les lois de notre monde intérieur. Elle vise notre propre espace imaginaire d’intériorité, en concevant l'exposition comme une expérience à vivre, dans le silence et la lenteur, plutôt que strictement comme une présentation de choses à voir. C'est une façon aussi pour elle de rendre compte au plus proche du parcours qui fut le sien, dans l'approche de son objet et dans le mouvement de la création même.

Texte: Hélène Petite et Anne-Françoise Lesuisse

Contact

helenepetite(at)gmail.com

FB & IG : Hélène Petite